Le Spring Garden – Equi-Complet

L’épreuve de cross du concours complet est une épreuve dans un temps limité qui met en avant l’adresse, le courage, l’endurance et la vitesse d’exécution d’un couple cavalier/cheval durant un parcours composé d’obstacles, encadrés par deux fanions, un rouge à droite et un blanc à gauche. Ils sont construits avec des matériaux majoritairement en bois, et sont faits pour imiter des obstacles naturels sur terrain et présentent des espaces galopants (prairie, sous-bois, chemins) avec des pentes variées (descentes, montées et dévers).

Ces variations de terrain induisent dans les descentes un déséquilibre vers l’avant avec une forte action de la masse du couple. Dans les montées la perte de propulsion s’accompagne de la difficulté d’engager les postérieurs et les dévers produisent un déséquilibre latéral.

Pour maitriser toutes les composantes des terrains les cavaliers doivent s’entrainer pour adapter leur position et leur allure et maintenir leur équilibre.


Pour aborder l’épreuve de cross en concours complet dans des conditions optimales, il est important de pouvoir travailler avec son cheval en amont des compétions sur des obstacles et des combinaisons afin de maitriser la technique et de se présenter serein le jour du cross. Le cross demande au cheval beaucoup de franchise et de confiance en son cavalier. Maitriser la vitesse, l'amplitude, l'impulsion, la trajectoire de son cheval pour réussir son parcours sans pénalité demande un réel apprentissage.


Le Spring Garden d’Equi-Complet au haras de Montmal sur plus de 3 hectares permet de rencontrer différents espaces galopants, des pentes variées (descentes, montées et dévers) et différents obstacles pour mettre en confiance les chevaux et leur pilote sur des difficultés progressives et le plus lisibles possibles.

Le site permet aux jeunes chevaux de découvrir progressivement tous les types de profils pendant leur formation (contre-bas, gué, fossé, directionnels…) avec suffisamment de distance en ligne droite avant l’obstacle pour que le cheval se prépare à sauter et après pour qu’il puisse reprendre son galop. Les jeunes chevaux souvent émotifs ont besoin de répéter leurs leçons très souvent pour arriver à banaliser ce qui leur fait peur.


Aux très jeunes les premiers apprentissages se font à la longe :

Les haies présentes sur le site sont un type d’obstacle très utiles pour des jeunes chevaux, car cela permet de prendre suffisamment de marge de sécurité pour gommer d’éventuelles fautes d’abord. Inciter les chevaux à se reculer de l’obstacle va être très important, en particulier pour les jeunes qui n’ont pas encore beaucoup d’équilibre. Nous utilisons un petit tronc comme une barre d’appel. Le fait de placer des « oreilles » va permettre naturellement au cheval de sauter au milieu.


Les principaux obstacles que vous pourrez rencontrer (hauteur des obstacles aux parties fixes entre 70 et 110cm) : le fossé, le panoramique, le trakehnen, le burghley, le coffin, les haies, le piano, barrières, contre-haut, contrebas, piano, table, tonneau, dôme et demi dôme, maison, pointes, triple haies, champignon avec haie, troncs, oxer de tronc, coffres, directionnels, ainsi que le gué.

Ainsi, les cavaliers vont rencontrer des obstacles de volée qui nécessitent une certaine vitesse, des obstacles de terre représentés en buttes, des trous ou de type contre-bas et contre-haut. Pour le contre-bas le cheval devra apprendre à descendre la marche et ne pas sauter. L’évolution des cavaliers se fera généralement au trot puis au galop et enfin dans des combinaisons. Les obstacles de volée sont des obstacles massifs, présentant un front très large. Le but de ce type d'obstacle est de remettre le cheval sur une bonne dynamique entre des portions plus techniques.

Là encore l’entrainement permet la mise en place d’apprentissages des relâchements des articulations des bras, la tonicité du dos, celle des jambes sur les étriers et les transferts de poids...

Les obstacles verticaux demandent que le cavalier soit capable de placer sa battue d’appel en variant le nombre de foulées dans la ligne, en maitrisant sa rectitude au galop.

Les obstacles d’eau qui teste la franchise du cheval où il faut maintenir l’impulsion. Les obstacles d’eau sont associés à des obstacles placés dans l’eau où juste avant ou après. Le gué, n'est pas un obstacle en lui-même : c'est l'adjonction d'autres éléments qui en fait un obstacle.

Les obstacles panoramiques où le cavalier recherche un abord près de l’obstacle pour permettre au cheval de s’enrouler autour et demandent au cavalier de maitriser ses émotions. Ils exigent de l'impulsion et du courage.

Les obstacles directionnels qui imposent une rigueur forte du tracé sont des obstacles avec très peu de front.


Vivez un parcours de cross en caméra embarquée dans notre Spring Garden:


Dès les beaux jours, vous pouvez venir vous entrainer seul ou avec votre coach en location ou encore prendre des cours particuliers avec nos cavaliers professionnels.

Contact. Tarifs.

434 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Equi-Complet

© Equi-Complet 2020 by NHC